Jean-Philippe Tremblay, directeur artistique

jpTremblay Jean-Philippe Tremblay est fondateur et directeur musical de l’Orchestre de la Francophonie (OF). Sous sa baguette, l’OF a donné plus de 250 concerts à travers le Canada, la Chine et les États-Unis. Au cours des dernières saisons, il a dirigé, comme chef invité, de prestigieuses formations européennes : l’Orchestre National de France, l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre de chambre de Vienne, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonia Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National d’Espagne et les orchestres des radios de Prague, Dresde et Budapest.

Au printemps 2012, il faisait un début remarqué avec l’Orchestre philharmonique de la radio des Pays-Bas; le concert fut diffusé sur la chaîne nationale, suite auquel la critique déclara : « Le chef d’orchestre Jean-Philippe Tremblay fut appelé à la dernière heure pour remplacer au pied levé Serge Baudo, et s’en est plus que bien tiré. Dirigeant l’orchestre avec une fougue qui n’était pas sans rappeler son compatriote québécois Yannick Nézet-Séguin, Tremblay dégageait un enthousiasme communicatif tout en maîtrisant parfaitement la situation. L’orchestre a manifestement bien réagi à sa direction! »

En Amérique, il a été chef invité des orchestres symphoniques de Winnipeg, Montréal, Québec, London, Kitchener et Edmonton, ainsi que de l’Orchestre du Centre national des Arts à Ottawa, du National Symphony Orchestra à Washington, de l’Orchestre du Manhattan School of Music, du Philharmonic Orchestra of the Americas et de l’Orchestre des jeunes Simón Bolivar.

Tremblay a dirigé aux côtés d’un grand nombre d’illustres solistes, dont Pinchas Zukerman, Augstin Dumay, Renaud Capuçon, Jean-Gihen Queyras, Marie-Nicole Lemieux et Alain Lefèvre, et de nombreux jeunes solistes de la relève. Au pupitre de l’OF, il a dirigé plus de 30 premières mondiales d’œuvres commandées à autant de jeunes compositeurs.

Durant la saison estivale, Jean-Philippe Tremblay se rendra en Amérique centrale y diriger le YOA (Youth Orchestra of the Americas) pour une série de concerts et de classes de maîtres. Des concerts sont aussi prévus avec L’OF au Festival international du Domaine Forget, au Centre national des Arts à Ottawa, et à Montréal. À l’automne, il sera au pupitre de l’Orchestre symphonique d’Edmonton pour l’ouverture de leur saison, pour ensuite diriger les orchestres d’Ottawa, Hamilton, Toulouse, Avignon, Manchester et Londres. Jean-Philippe Tremblay a étudié l’alto, la composition et la direction d’orchestre au Conservatoire de musique du Québec à Chicoutimi, à l’Université de Montréal, à l’École Pierre Monteux, au Tanglewood Music Center, et au Royal Academy of Music à Londres auprès des réputés Seiji Ozawa, André Prévin, Michael Jinbo et Robert Spano.

Il est récipiendaire de prestigieux prix, dont le Prix des musiciens au Concours international de direction d’orchestre Dimitri Mitropoulos (en Grèce), le Rose Roitman Award, le prix Joyce Conger pour les arts de la scène, l’Ordre du Bleuet pour sa contribution à l’essor de la vie culturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean, et il est membre honoraire à vie du Golden Key International Honours Society. Ses enregistrements ont remporté plusieurs prix et mentions, dont des recommandations de nombreuses publications prestigieuses comme Gramophone et Diapason.

Jean-Philippe Tremblay est conseiller artistique du Tremblay Ensemble, basé à New York. En tant qu’altiste, il participe à plusieurs prestigieux festivals. Il joue sur un magnifique alto Guillami 1753, prêt de la fondation Canimex.